Ce que vous devez savoir sur les formations à la sophrologie

confiance en soi« Je sais que vous pouvez réussir »

Un livre sur la confiance en soi à ne pas manquer

>> En savoir plus sur ce livre <<

A l’instar de bien d’autres discipline, il ne suffit évidemment pas d’avoir une connaissance livresque de la sophrologie pour pouvoir exercer l’activité de sophrologue.

Une formation en sophrologie demeure incomplète si elle n’est pas accompagnée et suivie par une solide et profonde pratique personnelle.

Tout comme un maître nageur qui doit savoir parfaitement nager pour l’apprendre aux autres, le sophrologue doit tout autant maîtriser les techniques de sophrologie qu’il utilise et enseigne pour en connaître les tenants et les aboutissants.

Il est en effet indispensable de connaître les implications de ce que l’on transmet à son patient ou à son élève ; les obstacles, les difficultés liés à la pratique, les résistances possibles et la manière de les contourner sans les renforcer.

Le sophrologue doit acquérir une certaine forme de sagesse, mais également de lucidité et de rigueur acquise grâce à son propre cheminement et l’assiduité de sa pratique. S’il se contente de croyances personnelles, il ne peut agir de façon juste et appropriée

La formation du sophrologue ne s’arrête pas aux cours qu’il a suivi lors de stages ou de lectures, elle se poursuit tout au long de son exercice et sa pratique personnelle.

Malheureusement la pratique de beaucoup de sophrologues manquent souvent de cette rigueur indispensable pour aider le patient à évoluer sainement et authentiquement;

Soyez donc vigilant et critique quant au choix de votre sophrologue

Formation et techniques de sophrologie

La sophrologie peut être pratiquée de différentes façons :