La relaxation Jacobson fait partie des méthodes qui ont ouvert la voie sur les effets de la relaxation tant au niveau psychique, émotionnelle et biologique.

Technique de relaxation : la méthode de Jacobson

relaxation JacobsonLa relaxation Jacobson est une méthode non suggestive. Autant la technique de Schultz (training autogène) peut paraître simple, autant celle de Jacobson paraît complexe ; elle rencontre un très grand succès aux Etats-Unis.

Il s’agit dans cette méthode de relaxation d’une recherche exclusivement physiologique du problème des états de tension.

Jocobson prit pour point de départ le travail du Français Fouillée (VIIème siècle) sur les sursauts involontaires de l’homme. Il observa que les sursauts étaient facilités par les états de tension et qu’ils disparaissaient quand le sujet était tout à fait relaxé.

Il constata que toute émotion s’accompagnait de modifications au niveau des diverses parties du système musculaire. Les tracés électromyographiques permirent plus tard à Jacobson de mettre en évidence ces modifications musculaires qu’il appelle Patterns. Ainsi, les patterns des activités mentales peuvent être enregistrés dans leur expression neuromusculaire, et l’on constate que les figures électromyographiques sont désorganisées si l’acte est accompli dans l’émotion ou l’anxiété alors qu’elles sont spécifiques si l’acte est réalisé dans le calme.

La possibilité d’objectiver la réaction à l’émotion plut beaucoup à son auteur, qui voulut, dans un langage exclusivement physiologique, définir ainsi la relaxation : « C’est l’absence de toute contraction musculaire produite à l’enregistrement électromyographique par un potentiel égal à zéro, même avec des appareils très précis ». Si les tracés de potentiels d’action sont au voisinage autour de l’œil et de la bouche, on peut conclure que l’homme n’a rien imaginé, ni réfléchi, ni pensé et n’a subi aucune perturbation mentale.

En résumé, la technique de relaxation Jacobson est une méthode de détente mentale dont le point de départ est la maîtrise de la détente musculaire. Cette méthode se fait en trois temps :

Les trois temps de la relaxation Jacobson

1ère temps ( couché )

Tension de chaque muscle du corps, suivie de relâchement avec prise de conscience des modifications de tensions musculaires. Il s’agit d’apprendre à ressentir la différence de sensation entre un muscle tendu et relâché.

2ème temps (assis)

Ce temps s’appelle « relaxation différentielle ». Le sujet apprend quels sont les muscles qui peuvent rester décontractés pendant que d’autres, par nécessité, sont tendus. Par exemple, lorsque nous conduisons notre voiture nous comprenons à utiliser uniquement les muscles dont nous avons besoin, tout en laissant le reste du corps totalement relaxé. Cette façon de procéder réalise une grande économie de dépense d’énergie.

3ème temps

Etude des tensions en relation avec les émotions. Le patient apprend à distinguer dans la vie courante de quelle tension musculaire s’accompagnent les diverses émotions qui l’affectent (peur, anxiété, etc…). Il pourra ainsi réduire et prévenir ces tensions, ce qui contribuera à le débarrasser de l’émotion elle-même par effet somato-psychique. Chacun peut soi-même en faire l’expérience. Si vous avez peur (phénomène psychique), par exemple, observez votre musculature (phénomène physique) ; elle sera partiellement ou totalement tendue. Relaxez tous les muscles ; vous êtes surpris de constater que la peur disparaît spontanément.

La relaxation Jacobson nécessite beaucoup de temps physique, pour la première phase, il faut une à trois séances par semaine, sous contrôle médical, pendant au moins une heure, plus une ou deux séances quotidienne chez soi, d’une durée de trente minutes à une heure. L’apprentissage complet de cette technique nécessite au minimum un an.

Nous utilisons la relaxation de Jacobson quelque peu modifiée dans le sport, en particulier pour dominer la peur avant et pendant une épreuve importante.

Aux Etats-Unis, cette méthode a fait l’objet de nombreux contrôles effectués en laboratoire avec des appareils spéciaux d’une très grande sensibilité. Cette technique très répandue consiste en un contrôle de l’individu muscle par muscle, sinon fibre par fibre, ce qui peut rendre d’excellents services dans des cas bien déterminés.

Pour en savoir davantage sur les techniques de relaxation